Vers la fin du démarchage téléphonique abusif?

Beaucoup de clients se plaignent du démarchage téléphonique. C’est pour cela qu’un projet de loi est sur le point d’être discuté afin de dire stop aux appels téléphoniques indésirables. Cependant, beaucoup pensent à l’impossibilité de la mise en vigueur d’une telle loi, avec le soi-disant efficace Bloctel. Si un grand nombre d’utilisateurs ne veulent pas se faire berner par cette histoire à dormir debout, certains restent très optimistes sur le sujet. Détails sur ce sujet sur cet article.

Bloctel, une solution mise en place inutile

Ce n’est pas nouveau de recevoir des appels téléphoniques non sollicités, soit sur son téléphone portable, soit sur son fixe. Ce sont généralement des sociétés commerciales qui cherchent à avoir de nouveaux prospects qui font ce genre d’appels. Les appels ne sont pas très incommodes jusqu’au moment où vous recevez jusqu’à plus de 10 appels en une seule journée. C’est là que vous allez chercher des moyens pour bloquer ces appels indésirables.
Pour répondre aux demandes du public, le gouvernement a mis en place le Bloctel en 2016. Il s’agit d’une loi mise en vigueur pour permettre aux utilisateurs de s’inscrire sur une liste interdite aux démarcheurs. Mais l’ironie, c’est que l’entreprise qui se charge de gérer Bloctel est en réalité la propriété de quatre opérateurs qui se spécialisent dans le démarchage téléphonique ! On peut dire ainsi que la soi-disant mesure prise par le gouvernement est totalement inefficace.

Une nouvelle loi plus efficace se profile à l’horizon ?

4 ans après la mise en place de Bloctel, neuf associations ont finalement décidé de se serrer le coude pour contrer le démarchage téléphonique. Pour ce faire, elles ont lancé une pétition en ligne pour inviter les gouvernements à réagir. Par ailleurs, les responsables de la protestation ont noté que ce sont les entreprises qui font l’objet de litiges de consommation qui font recours à ce genre de démarchage. On parle ici notamment des entreprises spécialisées en rénovation énergétique, en travaux, en fournissement d’énergie, etc.
Dans l’attente des éventuelles améliorations, des rumeurs circulent sur la possibilité de la mise en place une loi, et que l’Assemblée nationale serait déjà en train d’y travailler dessus.